Médailles spéciales

La Silver Star

La Silver Star (étoile d'argent) est une médaille créée par acte du Congrès des États-Unis d'Amérique, du 9 juillet 1918 puis modifié par acte le 25 juillet 1963.

La Silver Star est attribuée à une personne qui, servant à n'importe quel titre dans l'armée des États-Unis, aura été citée pour bravoure en opération contre l'ennemi.

La Silver Star peut également être attribuée à une personne qui aura servi dans des forces étrangères alliées engagées dans un conflit armé dans lequel les États-Unis d'Amérique ne sont pas impliqués.

Le degré de bravoure requis pour obtenir la Silver Star est inférieur à celui exigé pour la Distinguished Service Cross, il doit néanmoins être très important.

 

 

La Croix de Fer Allemande

Adolf Hitler rétablit la récompense une nouvelle fois le 1er septembre 1939, instituant quatre niveaux :

Au verso de la médaille ne figurait plus que le nombre « 1813 » dans le bas et au recto figuraient une croix gammée au centre ainsi que le nombre 1939 dans le bas. Le ruban était désormais à la couleur du Reich, noire, blanche et rouge.

La loi, en rétablissant les croix de 2e et de 1re classe en 1939, crée également un nouveau type d'insigne, les « agrafes » (Spangen) destinées aux personnels qui se voient attribuer la Croix de fer « 1939 » et qui sont déjà titulaires de la Croix de fer « 1914 ». Dans ce cas cet insigne se fixe sur le ruban de la Croix de fer « 1914 » en ce qui concerne le modèle de 2e classe ou, dans le cas de la Croix de fer de 1re classe, sur la poitrine au-dessus de la Croix de fer de 1re classe « 1914 ».

On peut également noter que la Croix de fer de 2e classe ne se porte « en grand » (ruban + insigne) que le jour même de la remise. Ensuite le récipiendaire ne porte plus que le ruban à la boutonnière ou sur la barrette de rubans.

L'attribution de la Croix de fer « 1939 » ne sera pas limitée par l'âge ou le sexe, ni même par la nationalité.

La loi du 1er septembre 1939 sera modifiée à trois reprises par des ordonnances instituant quatre classes intermédiaires entre la Croix de chevalier de la Croix de fer et la Grand'croix :

  • Croix de chevalier avec feuilles de chêne, le 3 juin 1940 ;
  • Croix de chevalier avec feuilles de chêne et glaives ; ainsi que
  • Croix de chevalier avec feuilles de chêne, glaives et brillants, le 4 octobre 1941 ;
  • Croix de chevalier avec feuilles de chêne et glaives en or et brillants, le 29 décembre 1944.

Lorsque Hitler institua le 29 décembre 1944 la Croix de fer avec feuilles de chêne, glaives en or et brillants comme la plus haute distinction de combat du Troisième Reich, il prévoyait de n'en attribuer que douze au total, mais finalement seul le pilote de Stuka Hans-Ulrich Rudel, pour qui elle fut originellement créée [1], la reçut.

La Grand'croix de l'Ordre de la Croix de Fer 1939, également rétablie par Hitler le 1er septembre 1939, ne fut attribuée qu'une seule fois au maréchal Göring pour le récompenser de la façon avec laquelle il a mené la Luftwaffe pendant la campagne de France. Le Reichsmarschall affecta de ne plus porter cette décoration après la débâcle de la bataille d'Angleterre et du désastre de Stalingrad. L'insigne original a d'ailleurs été détruit lors du bombardement de sa maison.

Enfin, il était prévu d'ajouter une nouvelle dignité qui devait être créée par Hitler une fois que le conflit eut été remporté par l'Allemagne : l’Étoile de la Grande Croix de l'Ordre de la Croix de Fer.

 

Quant au nombre de Croix de fer décernées entre 1939 et 1945, on avance le nombre de :

  • env. 2 300 000 pour la Croix de 2e classe (dont 39 femmes, essentiellement des infirmières)
  • env. 300 000 pour la Croix de 1re classe (dont une seule femme, le Flugkapitän Hanna Reitsch)
  • 7313 pour la Croix de chevalier
  • 883 pour la Croix de chevalier avec feuilles de chêne
  • 159 pour la Croix de chevalier avec feuilles de chêne et glaives
  • 27 pour la Croix de chevalier avec feuilles de chêne, glaives et brillants (la première fut décerné au pilote de chasse Werner Mölders en 1941 pour sa 100e victoire)
  • 1 pour la Croix de chevalier avec feuilles de chêne, glaives en or et brillants (Hans-Ulrich Rudel)
  • 1 pour la Grand'croix (Hermann Göring)

Pour les activités « derrière les lignes », comme les plans de guerre et l'effort de guerre, la médaille habituelle était la Médaille du mérite.

Afin de pouvoir continuer à décorer les soldats titulaires des deux premières classes de l'ordre de la Croix de fer mais ne remplissant pas les conditions pour l'obtention de la croix de chevalier alors qu'ils continuaient à faire preuve d'engagement, de bravoure et de sens du devoir, Adolf Hitler institua la Croix allemande, située dans l'ordre d'attribution entre la Croix de fer de 1re classe et la croix de chevalier de la Croix de fer, avec deux classes distinctes or et argent.

16 votes. Moyenne 3.69 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site